Alimentaire-pro

La boîte à outils des TPE et PME
  de la filière agroalimentaire
 

En bref:

La dénomination sociale, le nom commercial et l'enseigne sont des signes d'identification d'une entreprise qui ne peuvent faire l'objet d'un dépôt à l'INPI. Leur protection nait du premier usage et s'éteint à la cessation d'activité. En revanche la marque, qui est le signe distinctif d'un produit ou service, peut être protégée par dépôt à l'INPI, au coût minimum de 225 € pour une période de 10 ans, indéfiniment renouvelable.
L'INPI
Enregistrer une marque

dossiers >> tendances de l alimentation >> regime alimentaire du paleolithique

Le régime alimentaire du paléolithique serait-il la nouvelle tendance?

Qu'un groupe comme Unilever appréhende le paléolithique comme la prochaine grande tendance de l'alimentation peut paraître incongru, pourtant l'idée de s'alimenter comme l'homme des cavernes n'est pas si originale. A l'instar de nombreuses tendances marginales, le régime alimentaire des hommes préhistoriques a servi de modèle pendant des décades à une poignée de fanatiques de la santé. «  The Stone Age Diet book », publié en 1975 par le gastroentérologue Walter Voegtlin a ouvert une voie dans laquelle d'autres se sont ensuite engagés. Un groupe de chercheurs américains indépendants « Paleobiotics Lab » a ainsi mis en évidence la part importante de l'inuline dans le régime de nos ancêtres, et l'intérêt que cela a pu représenter. Aujourd’hui, c'est Unilever qui dévoile un nouveau programme de recherche dont le but est de recréer le régime alimentaire de l'homme des cavernes et de ressusciter les connaissances diététiques instinctives et depuis longtemps oubliées de nos ancêtres.

A l'âge de pierre, s'alimenter était une occupation à temps plein. Un déséquilibre nutritionnel, le choix d'une mauvaise baie, d'une mauvaise racine, pouvaient alors avoir des conséquences dramatiques. L'instinct était une compétence vitale. L'évolution n'a pas suivi les changements rapides de régime alimentaire. L'aptitude à manger instinctivement a été perturbée par une multitude de sensations liées à l'aspect, au goût, à la texture...; et l'instinct s'est perdu.

En revanche nous disposons d'un arsenal de technologies susceptible de nous permettre de l'appréhender. C'est ainsi qu'Unilever a mobilisé un groupe de spécialistes en archéologie, anthropologie, génétique, diététique et botanique, pour reconstituer les régimes alimentaires du passé. Ce travail collégial permettrait de retrouver l'équilibre nutritionnel optimal des origines.

D'après Jess Halliday, dans:
http://www.meatprocess.com/

Voir aussi, par les docteurs Gilles et Brigitte Delluc, C.N.R.S., département de Préhistoire du Muséum national d’Histoire naturelle.:
L'alimentation au paléolithique

Et, un site portail sur l'alimentation paléolithique comme tendance:
http://paleodiet.com/

le 5 octobre 2010


Mentions légales

Recherche interne:


articles liés:

Tendances 2009 de l'alimentationLe concept bagel-shopTendances 2011 de l'alimentation

Dernier sujet
du forum

TPE Languedoc créée récemment, fabrication et vente de production agro-alimentaire VEGAN. Petite clientèle très fidélisée et capacité de développement important. Bons réf...

Recherche repreneur ou associ� actif
Dossiers:

Calcul des valeurs nutritionnelles Valeur stérilisatrice, valeur pasteurisatrice Réduire le sel Code emballeur, mode d'emploi Métrologie Additifs Allergènes Les mentions valorisantes La conservation des aliments L'étiquetage des denrées Dates limite Hygiène des produits Microbiologie de l'aliment Tendances de l'alimentation