Alimentaire-pro

La boîte à outils des TPE et PME
  de la filière agroalimentaire
 

Reportage:
La vitrine du Poitou-Charentes sur l'A10

25 ans d'implantation sur l'aire autoroutière du Poitou-Charentes

La vitrine du Poitou-Charentes sur l'A10

En bref:

Le Document unique est un document d'évaluation des risques professionnels que toutes les entreprises doivent élaborer. Les dangers inhérents à chaque poste doivent y être identifiés, et les risques analysés. Le document unique doit être tenu à la disposition des salariés, et mis à jour tous les ans.
Chaque entreprise comportant ses risques propres, il n'existe pas de formulaire type, d'où l'utilité d'un tel
Guide d'aide à l'élaboration du Document unique

dossiers >> pomme de terre transgenique

EH92-257-1 Amflora, la pomme de terre qui fait débat:

La culture et la commercialisation à des fins non alimentaires de la pomme de terre transgènique mise au point par l'entreprise Allemande BASF dans le but d'accroître la teneur en amylopectine de son amidon, a été autorisée le 2 mars (Décision 2010/135/UE) par la commission européenne.

La fécule de pomme de terre ne représente actuellement que 5% de l'ensemble de la production mondiale d'amidon, derrière l'amidon de maïs et l'amidon de blé, mais ses hautes qualités technologiques la font plus particulièrement rechercher dans certaines utilisations spécifiques de l'agroalimentaire, et aussi de la papeterie-cartonnerie, de la chimie... Selon le dossier déposé par BASF, l'industrie du papier serait la principale destinataire de l'amidon produit par cette pomme de terre.

Au delà des risques environnementaux, dont on peut craindre que les essais préalables réalisés en Suède n'ont pas donné une mesure exhaustive, cette autorisation fait débat pour deux raisons majeures:

1) La pomme de terre Amflora contient le gène nptII qui confère une résistance à l’antibiotique kanamycine. Si les experts de l’Agence Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) considèrent que l’utilisation d’un gène de résistance à la kanamycine n’est pas problématique ; ceux de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en revanche, pensent que cet antibiotique important en médecine doit être préservé en limitant la possibilité de création de bactéries résistantes par la diffusion du gène nptII.

2) Une pomme de terre offrant des teneurs en amylopectine égales à la pomme de terre Amflora, a pu être obtenue par des méthodes parfaitement sûres de sélection conventionnelle mises au point, en Allemagne, par Emsland Group et Europlant.

Pour en savoir plus

le 9 mars 2010


Mentions légales

Recherche interne:


Dernier sujet
du forum

bonjour. Est-il possible de transformer une partie d'habitation en local de conserverie en respectant les normes en vigueur? Textes et réglementations tra...

local de transformation denrées animales et végétales en conserves
Dossiers:

Calcul des valeurs nutritionnelles Valeur stérilisatrice, valeur pasteurisatrice Réduire le sel Code emballeur, mode d'emploi Métrologie Additifs Allergènes Les mentions valorisantes La conservation des aliments L'étiquetage des denrées Dates limite Hygiène des produits Microbiologie de l'aliment Tendances de l'alimentation