Alimentaire-pro

La boîte à outils des TPE et PME
  de la filière agroalimentaire
 

Reportage:
Les Plats du Gîte

Les écueils du dépôt de marque

Les Plats du Gîte

En bref:

Depuis Avril 1992,les entreprises qui mettent à la disposition des ménages des produits emballés doivent contribuer à la valorisation de leurs emballages. Eco-emballage est investie par l'état de la mission d'en organiser le tri, indispensable à leur valorisation, et perçoit de ces entreprises une contribution proportionnelle à la quantité d'emballages mis sur le marché, soit un peu plus de 0,11 centimes d'euro par emballage. L'apposition du logo atteste du paiement de cette contribution.
Eco-emballages

dossiers >> hygiene produits >> tracabilite

La traçabilité des produits alimentaires

Selon la norme internationale ISO 8402, dont la finalité est de gérer et garantir la qualité, la traçabilité est " l'aptitude à retrouver l'historique, l'utilisation ou la localisation d'une entité, au moyen d'identifications enregistrées ". La traçabilité est obligatoire et cette obligation est étendue à l'Union européenne depuis le 1er juillet 2005. Elle permet de suivre les produits, " du champ à l'assiette ", en France comme à l'étranger, en passant par l'atelier de transformation, le transport, le lieu de stockage et la distribution, de manière à toujours connaître l'origine des différentes composantes d'un produit fini et d'en garantir la sécurité à toutes les étapes du processus qui y a abouti. La parfaite connaissance de la provenance des ingrédients et différentes matières que les fabricants font entrer dans leurs produits doit ainsi leur permettre en allant dans le sens " ascendant " ou dans le sens " descendant " de ce suivi, d'identifier, à partir de l'introduction ou de la détection d'un contaminant, à la fois l'origine du contaminant et les produits contaminés. En cas de besoin, un système d'alerte peut être activé par l'entreprise ou la structure légalement responsable de la mise sur le marché des produits concernés, et à son initiative, ainsi que par les pouvoirs publics.

Diverses actions sont possibles

  • Le renforcement des auto-contrôles, lorsque la diffusion d'un contaminant identifié par ailleurs n'est pas formellement établie sur le territoire national
  • Le retrait des produits de leur point de vente, utilisé en l'absence de danger grave et immédiat avéré, correspond à une attitude de prudence de la part de l'entreprise concernée
  • Le rappel des produits. Une information est lancée à l'attention des consommateurs, à la fois pour réduire la quantité des produits contaminés présente sur le marché, et alerter ceux qui auraient utilisé ces produits relativement aux troubles et symptômes susceptibles d'en découler.

L'administration propose un guide d'aide de gestion des alertes [pdf-298ko]

En plus des exigences sanitaires auxquelles elle satisfait, la traçabilité répond à un objectif commercial, les consommateurs souhaitant de plus en plus avoir des informations précises et fiables sur l'origine des produits qu'ils achètent.

Dernière mise à jour:
le 10 octobre 2009


Mentions légales

Recherche interne:


articles liés:

bonnes pratiquespaquet hygièneauto-contrôles

Dernier sujet
du forum

Bonjour, En affinant mes recherhces sur la définition des Préemballages, quantité nominale et EMT, une question subsiste: Dans le cas d'un cluster d...

Définition des EMT en fonction du préemballage et du cluster
Dossiers:

Calcul des valeurs nutritionnelles Valeur stérilisatrice, valeur pasteurisatrice Réduire le sel Code emballeur, mode d'emploi Métrologie Additifs Allergènes Les mentions valorisantes La conservation des aliments L'étiquetage des denrées Dates limite Hygiène des produits Microbiologie de l'aliment Tendances de l'alimentation